06 mai 2007

Je suis décidément une pessimiste forcenée, moi qui appréhendait comme jamais ce Printemps de Bourges, je crois bien que ce fut le meilleur de ma courte existence. Quoiqu'une journée ce soit bien trop court.

Ne ressentir aucun manque sentimental parce qu'on pense à autre chose, parce qu'on s'amuse comme on ne l'avait pas fait depuis longtemps avec seulement deux personnes. Apercevoir des gens indésirables et se cacher parce que nous sommes de grands enfants. Voir une jolie personne que l'on a pas vu depuis longtemps dans les couloirs de la fac, lui faire un grand sourire et l'attendre plus que son propre boyfriend.
Réussir à croiser et papoter avec un membre de groupe dans la journée. Chercher les Naast sans discontinuer pour leur lancer une fourchette en plastique (chose que nous ferons pendant leur concert). Mais, au final, trouver devant la salle un parfait sosie de Gustave, la tendance BCBG plus dominante, avec en prime la courte veste en fourrure. Ne, bien sûr, pas échapper aux parisiennes clichées. Jouer les blasées pour les Naast mais crier quand même notre amour pour Clod, ce sex-symbol dégoulinant de transpiration. Notre opinion sur les Naast restera la même: ne mérite absolument pas le buzz autour d'eux et Gustave a du boulot à faire niveau charisme, voix et cette putain de mèche qu'il faut remettre entre deux notes!!
Tenter de rester classe un gobelet en plastique à la main, se faire draguer, tenir des conversations sans queue ni tête. Se promener entre les deux salles, le bar et les groupes avec une personne auquelle tu commences à être plus qu'attachée mais qui te faisait appréhender cette soirée. Un ou deux pincements de jalousie, vite oubliés. Rire beaucoup car il se passe plein de choses droles: invitations à une soirée privée, coup de tête, pollution, talons hauts... Tenter d'éviter une bagarre. Courir au premier rang pour admirer les Rakes.
Alan est un peu guindé au début, le public ne serait-il pas motivant? Puis il se décoince, le public aussi. Tout le monde monte sur la scène et fait son chow quelques secondes. Euphorie, bonheur et sueur.
On se sent bien durant tout le concert et même aprés. Sourire aux lèvres, cheveux en bataille et t-shirt collant, on trouve Jamie assis sur scène aprés le concert. Toujours avec ce sourire niais on répète 28 fois qu'on est MONTE SUR SCENE!!! Et ce sourire niais nous accompagne partout: aux toilettes, à la recherche d'objets perdus. Sourire niais en marchant dans les rues désertes de Bourges à 3h30. Ce sourire niais en se couchant et au réveil. Ce sourire niais...

Posté par Cosmicdancer à 00:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Je suis décidément une pessimiste forcenée, moi

    clod il dégouline de sueur berk, je l'avais à 1m de moi l'autre jour. mais il reste quand même un sex malgré tout. les naast sont ultra prétentieux c'est effrayant, le plus effrayant c'est quand même les bébés groupies nan ?
    je suis amoureuse de ton blog bonne continuation .

    Posté par Roberte, 06 mai 2007 à 14:34 | | Répondre
  • " Chercher les Naast sans discontinuer pour leur lancer une fourchette en plastique "
    M'a bien fait rire cette nouvelle !!
    N'empêche t'en as de la chance ... Bourges.
    Pour ce qui est de Naast ... NO COMMENT !

    Posté par Fury, 11 mai 2007 à 21:44 | | Répondre
  • mais ça a changé ici ou c'est moi qui me fait trop vieille?

    Posté par melle b., 20 juillet 2007 à 18:03 | | Répondre
  • etreet rester de grands enfants est un concept que je défend totalement.Erf un peu hors sujet la dame mariane pr le coup ms bon..
    Bisous..

    Posté par dame mariane, 23 juillet 2007 à 10:49 | | Répondre
  • Et ce sourire niais qui n'a aucune raison de mettre les voiles. Parce que des soirées comme ça on aime tellement les vivre. Parce que des souvenirs pareils c'est précieux. Ca se garde à l'abri tant qu'on peut. Voir Clod et en rire. Parce que Gilbert Montagné nous avait caché des choses. N'oublions surtout jamais que les fourchettes en plastiques ont la vie dure. Et tant mieux!
    xxx

    Posté par Sweet Jane, 25 juillet 2007 à 10:02 | | Répondre
  • Roberte: sex? Clod? Ces mots dans la même phrase.. c'est pas possible. Et en effet ils sont prétentieux, arrogants, par contre à Bourges le public n'était pas trop constitué de prétentieux parisiens. Non c'était plutot comme tu dis, des bébés groupies qui devaient surement avoir Tokio Hotel dans leurs ipod. Merci
    *
    Fury: Il fallait que je les vois!! En vrai, que je sache enfin que c'est véritablement un groupe nul. Mais c'est sur que c'est pas ça qui a été le plus sympa à Bourges
    *
    MelleB: en effet ça a changé, juste au niveau de la mise en page hein... Putain cela va faire 3 mois que je n'ai rien écrit ici, mais je vais tenté d'y remédier parce que j'en ai des choses à raconter. A une prochaine visite j'espère! xx
    *
    Dame Mariane: c'est bon de faire l'enfant de temps à autre Cela me manque de le faire d'ailleurs... Bisous!
    *
    Sweet Jane: c'est bon de repenser à cette soirée, même s'il s'est passé des choses entre temps qui font que je suis plus mélancolique qu'heureuse quand j'y repense. Mais il y en aura d'autres comme ça, et dans peu de temps!! Avec d'autres personnes, mais toujours aussi agréables j'en suis sure! Si un jour j'ai de l'argent à mettre par les fenêtres, un sachet de fourchettes en plastique sera mis à contribution pr un concert des Naast (mais vraiment si j'ai de l'argent à gaspiller). xxx

    Posté par Cosmicdancer, 04 août 2007 à 14:35 | | Répondre
  • wow, ça devait vraiment être génial! (les rakes mettent vraiment l'ambiance en concert!)
    et pour les naast, c'est exactement ça. je ne les ai pas vu en live mais je crois que la seule fois où je les ai vu à la TV (Taratata) m'a amplement suffit =P
    (charisme inexistant et la voix...hum, comment peut-on chanter aussi faux et être "encensé"?)
    xx

    Posté par venus in furs, 07 août 2007 à 10:50 | | Répondre
Nouveau commentaire