10 septembre 2008

Trois mois sans écrire... ce n'est pas nouveau. Cela fait un moment que je n'écris pratiquement jamais ici, je ne viens même plus voir ce qu'il se passe.Après m'être fait larguée par celui que je pensais être l'homme de ma vie (ou quelque chose d'approchant), je me dis que je ne peux plus me complaire dans mes malheurs, mon mal de vivre ou autres lubies de dépressive.Je n'ai plus d'amoureux, plus personne à prendre dans mes bras, à embrasser, plus personne pour me prendre dans ses bras, plus de texto le soir avant de m'emdormir,... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2008

My baby don't mess around because he loves me so and this i know for sure

Et maintenant je devrais déjà avoir écrit deux ou trois articles désespérés sur le sujet. Mais je n'ai même pas le courage d'en parler, de mettre des mots dessus. Ce serait encore les mêmes. Ceux que j'écrivait il y a un an, quand je n'arrivais pas à me faire à l'idée que c'était fini, qu'il était parti. Maintenant, après qu'il soit revenu, qu'on ait fait des projets ensemble, qu'on se soit aimés (ou pas), je ne peux plus écrire sur ce sujet. J'ai déjà tout dit, tout écrit. Il n'y a plus qu'à relire les vieux articles.Bien sûr... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 14:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2008

So blindly sure that he'd always have the satisfying hug I needed

[...] Les Hives au Printemps de Bourges c'était génial et exténuant. Je me passe leurs disques en boucle, un sourire de bêtasse aux lèvres. A revoir! Et surement cet été à Angoulême. [...]
Posté par Cosmicdancer à 21:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 décembre 2007

He wrote my name on the red telephone box

Au regret de te dire que je m'en vais... Mais finalement non. Je reste. Et toi aussi. Nous sommes tous les deux là, au même point qu'il y a bien longtemps. C'est peut-être mieux pour nous deux une relation comme ça, à distance, des moments passés ensemble une fois par mois... Avec des hauts et des bas, les défauts de l'autre qu'on accepte parce qu'aprés tout, cet autre, on l'aime pas mal. Des disputes qui ne finissent pas par une rupture tous les 15 jours. Une relation qui ressemble un minimum à quelque chose en fait.Quant à ce... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 19:54 - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 novembre 2007

Oui je suis au regret de te dire que je m'en vais Car tu m'en as trop fait

Je suis fatiguée. Il m'a fatiguée et me fatigue.Son indécision d'adolescent de 15 ans me fatigue, m'énerve, me lasse. Sa façon de ne pas savoir ce qu'il veut, d'être incohérent pour finir par me dire que je suis chiante, me fatigue.Je pense que je l'aime toujours mais je suis blasée, fatiguée. Je sais à l'avance ce qu'il fera et surtout ce qu'il ne fera pas pour moi, pour nous. J'ai été épuisée moralement et physiquement par mes sentiments à sens unique. J'était enfin revigorée, je ne pensais plus à lui, mon esprit... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 18:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 août 2007

Lycanthropy. Piste 10. Paris.

Non. Non je ne l'ai pas oublié. Je n'arrive pas à me faire à l'idée que...C'est fini. Depuis deux mois déjà, et depuis tout ce temps je ne peux pas concevoir. Non! C'est au-dessus de mes forces.Je me souviens de tout. Je n'ai rien oublié d'aucune des soirées, aprés-midi... Je me souviens de choses, de phrases, de moments que j'avais oublié.Et je continue de faire des projets avec lui. Des projets qui se font uniquement dans ma tête. Jamais je ne lui en parle parce que ça me ferait trop mal d'entendre la réponse que je connais déjà.... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 23:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]

17 août 2007

Don't blame this sweet and tender hooligan

Des amis peu fiables, une amie de moins et un ex que j'aime encore pour qui je fait la pute.Voilà ce qu'il me reste. Autant dire que je ne regrette pas de partir à Paris en Septembre. Sûrement pas la nouvelle vie trépidante que je m'imagine mais au moins plus excitante que celle que j'avais ici.Des amis moins chiants et des amoureux qui en valent plus la peine. Paris j'espère t'aimer.
Posté par Cosmicdancer à 18:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 mai 2007

Je suis décidément une pessimiste forcenée, moi qui appréhendait comme jamais ce Printemps de Bourges, je crois bien que ce fut le meilleur de ma courte existence. Quoiqu'une journée ce soit bien trop court. Ne ressentir aucun manque sentimental parce qu'on pense à autre chose, parce qu'on s'amuse comme on ne l'avait pas fait depuis longtemps avec seulement deux personnes. Apercevoir des gens indésirables et se cacher parce que nous sommes de grands enfants. Voir une jolie personne que l'on a pas vu depuis longtemps dans les... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 00:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]
19 avril 2007

Aujourd'hui: Printemps de Bourges.Avec le garçon aux cheveux roux qui m'accompagnent depuis assez longtemps maintenant. C'est aussi celui qui est à l'origine de mes dernières prises de tête.Il n'y a pas si longtemps les rôles étaient inversés, mais maintenant c'est moi qui angoisse, qui veut être rassurée et lui qui me dit d'arrêter de me prendre la tête (et aussi qui ne me rassure pas du tout). J'ai peur d'aprés le concert, quand je devrais supporter son alcoolémie et celle de ses copains. Quand je me ferais profondément... [Lire la suite]
Posté par Cosmicdancer à 10:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 mars 2007

Chemicals don't strangle my pen, don't make me sick again

Ne soit pas inquiet, bien que tu ne connaisses pas son existence, tes bouclettes rousses valent bien plus que ses cheveux blonds et ternes. http://complejo.deviantart.com
Posté par Cosmicdancer à 13:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]