03 novembre 2007

Oui je suis au regret de te dire que je m'en vais Car tu m'en as trop fait

Jarred

Je suis fatiguée. Il m'a fatiguée et me fatigue.
Son indécision d'adolescent de 15 ans me fatigue, m'énerve, me lasse. Sa façon de ne pas savoir ce qu'il veut, d'être incohérent pour finir par me dire que je suis chiante, me fatigue.
Je pense que je l'aime toujours mais je suis blasée, fatiguée. Je sais à l'avance ce qu'il fera et surtout ce qu'il ne fera pas pour moi, pour nous.

J'ai été épuisée moralement et physiquement par mes sentiments à sens unique. J'était enfin revigorée, je ne pensais plus à lui, mon esprit s'interessait plus à ma vie future qu'à ma vie passée. Il a refait surface avec ses J'ai envie de te voir, Tu me manques, Je tiens à toi, et consorts. Et j'arrivais à ne pas trop y penser, à ne pas être obsédée. Bien sûr que c'était agréable puisque ces messages c'est moi qui les lui envoyait il n'y a pas si longtemps. Si je voulais me venger et le rendre malheureux je n'avais qu'à lui dire de tout arrêter.
Et son indécision de mec pas mature est arrivée. Et sa crise de jalousie qu'il finit par retourner contre moi. Pour finir je n'était plus qu'un plan cul pour lui. Et finalement ce ne serait plus le cas...

Autant de contradictions et de changements de cap en à peine une semaine... bien sûr que j'ai été perturbée! Mais au-delà de ça je suis fatiguée, lassée d'avoir des sentiments pour un garçon qui NE SAIT PAS, QUI NE SAIT RIEN. Incapable de prendre une décision et qui préfère te baloter de gauche à droite. Mais ça n'a vraiment rien de drôle.
Et un garçon qui t'en fout plein la gueule parce qu'il a quelque chose à dire, parce que tu vois lui dit ce qu'il pense quand il le pense, sans prendre de gant, et ouai! Mais aussi un garçon qui n'accepte pas qu'on ait des choses à lui  reprocher et qui te traite de casse-couilles quand t'as le malheur d'oser le faire. Un garçon qui veut que tu changes, que tu ne te poses jamais de question mais qui n'envisage pas de changer une minuscule partie de lui, ni même de faire des concessions.
Et vivre avec toujours la menace de te refaire larguer si tu dis un mot qui ne lui plait pas et qui lui rapelle pourquoi il l'a déjà fait auparavant: t'es relou quand ça va pas. Toujours faire attention aux messages que tu lui enverras de peur qu'il te réponde que c'est fini.

C'est fatiguant, je ne suis même plus triste quand j'y pense juste crevée. Je demande juste un peu de clarté et peut-être aussi des explications avec lui. Des reproches qui pour lui seront le rappel de ma chiantitude aigüe. Mais s'il ne les accepte pas, je ne courrai pas derrière lui, c'est fini. Même si j'ai toujours des sentiments pour lui, il y a des choses qui ne passeront plus.
Quitte à renoncer.

Posté par Cosmicdancer à 18:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Oui je suis au regret de te dire que je m'en vais Car tu m'en as trop fait

    "Et vivre avec toujours la menace de te refaire larguer si tu dis un mot qui ne lui plait pas et qui lui rapelle pourquoi il l'a déjà fait auparavant: t'es relou quand ça va pas. Toujours faire attention aux messages que tu lui enverras de peur qu'il te réponde que c'est fini."

    => Oui c'est tout à fait ça. Au fond, ça nous apprend à ne plus être impulsive. Et puis moi aussi je suis chiante il parait...On est toujours les chieuses dans ces histoires, même si on accepte d'être un plan cul un jour, la copine l'autre jour, puis plus rien d'un coup puis à nouveau...J'espère juste qu'un jour il rencontrera une vraie fille chiante pour comprendre ce que c'est !
    Courage

    Posté par spleengirl, 05 novembre 2007 à 14:49 | | Répondre
  • "indécision d'adolescent de 15 ans" hm phénomène réccurent malheuresement de nos jours,a nous de nous dépatouiller avec!
    Du retard a rattraper,alors juste bisous en attendant (je n'ai guère mieux,dsl)

    Posté par dame mariane, 16 décembre 2007 à 14:57 | | Répondre
Nouveau commentaire